Carnets du mont Royal

 

Présentation

Le mont royal est un lieu si exceptionnel que le gouvernement du Québec, soucieux de protéger la valeur inestimable de ses sites naturels et de ses constructions, a créé, par décret, en 2005, l’arrondissement historique et naturel du Mont-Royal. En janvier 2017, par ailleurs, le maire de Montréal, Denis Coderre, a demandé que le mont Royal soit inscrit sur la liste indicative du patrimoine mondial du Canada, première étape pouvant mener à sa candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Il s’avérait donc nécessaire que la collection «Carnets», après avoir exploré Montréal, le Vieux-Montréal et le métro de Montréal, enrichisse sa collection des Carnets du mont Royal.

 

Jean-Claude Marsan nous y explique d’abord comment s’est formée cette montérégienne d’environ huit kilomètres carrés, puis il nous entraîne dans une exploration minutieuse de ce joyau où se côtoient fabuleux paysages, cimetières et édifices (hôpitaux, collèges, universités, oratoire, résidences privées) souvent patrimoniaux. Sans oublier le parc du Mont-Royal aménagé par le père de l’architecture paysagiste en Amérique du Nord, Frederick Law Olmsted, qui donna son nom au chemin qui mène à trois sites d’un grand intérêt : La Croix, le belvédère et le lac aux Castors.

 

Le livre est une mine d’informations à tous points de vue : historique, géographique, architectural.... Vous y apprendrez, entre autres, que l’ancêtre de l’actuel lac aux Castors a hébergé des castors il y a … 11 000 ans, que le belvédère porte le nom du chef huron Kondiaronk, que les cimetières Mont-Royal et Notre-Dame-des-Neiges sont tous deux reconnus d’importance historique nationale et que le dôme de l’oratoire Saint-Joseph est le troisième plus gros au monde.

 

Vous pourrez enfin y admirer les magnifiques peintures à l’huile de Tex Dawson

 

Jean-Claude Marsan
Carnets du mont Royal
Illustrations de Tex Dawson
Collection Les carnets
 
2017 — 128 pages — 20,3 x 27,5 cm
 
ISBN 978-2-924537-55-8 (papier) — 29,95 $

«Carnets du mont Royal se penche sur cet arrondissement historique et naturel qui constitue un des principaux attraits de la métropole, en plus de lui avoir inspiré son nom. Des peintures à l’huile de Tex Dawson y ponctuent les propos de l’architecte et urbaniste Jean-Claude Marsan. Après avoir expliqué la formation de cette colline montérégienne d’environ 8 kilomètres carrés et de 200 mètres de hauteur, l’auteur explore ses édifices ces patrimoniaux, ses deux cimetières d’importance historique nationale ainsi que son célèbre parc aménagé par Frederick Law Olmsted, le concepteur de Central Park à New York. Bref, l’album offre un tour géographique, historique, architectural et artistique de la montagne. On y apprend, par exemple, que l’ancêtre de l’actuel lac aux Castors a déjà hébergé ces rongeurs il y a 11 000 ans !» 

 

Continuité, no 154, automne 2017.

Extraits

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

 

Pour recevoir nos «Actualités»...

Félicitations ! Vous êtes abonné

  • Facebook Clean