Judith Provencher d'Assylva

Au moment de la course, Judith Provencher D’Assylva y allait de sa poésie : « Je voulais me perdre dans un coin du monde, mais la Terre n’a pas de coin, c’est pour ça qu’elle est ronde. »

 

Elle a collaboré à l’ouvrage collectif La Course Destination monde - 1996-1997qui relate le périple de huit jeunes filmant autour du monde.

Livre

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

Pour recevoir nos «Actualités»...

Félicitations ! Vous êtes abonné

  • Facebook Clean