Nouveau recueil de Célyne Fortin

Le recueil s’ouvre sur les pyramides et nos «ancêtres sous bandelettes». Des momies fabriquées par l’artiste parsèment par la suite le recueil qui, divisé en 14 sections, se présente comme un questionnement sur la mort, questionnement dont il fait ressortir la constance, des pharaons jusqu’à nous. Célyne Fortin y aborde le mal, la guerre, le «mal amour»… Elle se demande pourquoi nous aspirons à l’éternité et ce qui se passe après la mort, tout en faisant ressortir l’impuissance des religions à répondre à nos questions. «Il n’y a pas de Dieu» affirme-t-elle.

Célyne Fortin s’attarde ici à des questions essentielles, à la seule question qui importe, en définitive, celle de la mort. Elle le fait avec des images fortes, d’une manière à la fois lucide et lumineuse.

Ses momies sont des métaphores saisissantes de la mort qui nous guette.

Ce recueil est dans le prolongement du précédent, Une autre fois le soleil, qui avait été bien accueilli.

Textes : Célyne Fortin

Illustrations : 16 œuvres de l’auteure

2016 — 96 pages — 16,5 cm x 21,5 cm

ISBN : 978-2-924537-29-9 (papier) — 19,95 $

ISBN : 978-2-924537-30-5 (pdf) — 14,99 $  /  12,99 €

ISBN : 978-2-924537-31-2 (epub) — 14,99 $  /  12,99 €

Communiqués