Sur le papier devenu miroir

Présentation

L’auteur a le projet d’écrire un roman, avec Théo comme personnage central. Théo, c’est le diminutif du prénom du grand-père paternel, telle une filiation poursuivie par-delà les âges. Une fidélité. Mais Theos, c’est Dieu. C’est l’écrivain-dieu qui crée, invente du possible, du probable, et fictionne autour. Entre les chapitres, l’auteur parle d’un livre qui l’obsède, Le Vice-consul, de Marguerite Duras. Lui qui croyait en avoir fini avec elle, le maître, le mentor. Des liens se tissent entre le roman qui s’écrit et le livre de Duras. Jusqu’au rebondissement final, inattendu, imprévisible.

Serge Fisette a publié deux autres ouvrages aux Heures bleues : Un été par la suite (2010) et Abécédaire en forme de mère (2011)

Serge Fisette
Sur le papier devenu miroir
Avec trois photographies de Louise Viger
Collection Le Dire

 

2012 — 105 pages — 12,8 x 20,2 cm

ISBN 978-2-922265-94-1 (papier) — 19,95 $
ISBN 978-2-924063-95-8 (pdf) — 14,99 $ — 12,99 € 
ISBN 978-2-924063-94-1 (epub) — 14,99 $ — 12,99 €  
 

Extraits de l’édition électronique

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom

Pour recevoir nos «Actualités»...

Félicitations ! Vous êtes abonné

  • Facebook Clean